Témoignage d’anciens étudiants

/Témoignage d’anciens étudiants
Témoignage d’anciens étudiants 2022-05-19T17:25:35+00:00

Najo

Enseignant en école biblique

Secrétaire général de l’Association des Églises Baptistes Bibliques de Madagascar

Étudiant à l’ISTE entre 2006 et 2010

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle JOSOA Salama Emmanuël (dit Najo), âgé de 47 ans. Je suis marié et père de 4 enfants. Je fais partie de l’équipe des anciens de l’Eglise Baptiste Biblique d’Antsahabe. Je suis le Secrétaire Général de l’Association des Églises Baptistes Bibliques de Madagascar depuis 2012, et je dispense quelques cours au Séminaire Baptiste Biblique de Madagascar, à l’École Biblique Baptiste (Régionale) et au CEFOI (Centre de Formation Évangélique de l’Océan Indien). Je travaille aussi au CEFOI à mi-temps comme comptable depuis 2012 ; et depuis 2021, j’ai été désigné comme Directeur par intérim (Côté Management).

A quelle période avez-vous été étudiant à l’ISTE ? Quels souvenirs gardez-vous de cette période d’étude ?

De 2006 jusqu’en 2010, j’ai étudié à l’ISTE. Comme cet institut a vu le jour en 2005, je fais donc partie de la 2ème promotion. Au début, nous étions au nombre de 7 mais nous ne sommes que 2 à avoir poursuivi les études jusqu’en Master 1. C’est pour cela que nous avons choisi le nom de notre promotion « FIDELE » selon 2 Timothée 2.13 qui dit : « Si nous sommes infidèles, Lui demeure fidèle, Car il ne peut se renier lui-même. » (Version SER).

Avant de venir à l’ISTE, j’avais un travail bien rémunéré. Mais quand l’appel de Dieu est venu, ma famille et moi devions tout quitter, par conséquent il y avait des crises financières. Des personnes se sont moquées de nous,….mais ce que nous pouvons dire, c’est que le Seigneur le plus fidèle était là et que nous apprenions à dépendre de Lui sur tous les plans, notamment en ce qui concerne l’aspect financier. Quelle joie de voir la main du Seigneur qui pourvoyait à nos besoins à travers les donateurs !

A cette époque, notre fille était encore toute petite, notre deuxième enfant est venu, et nous n’avions pas de nourrice pour nous aider, or je devais laisser mes enfants du matin au soir. Comme il s’agissait d’études supérieures, les travaux m’ont pris, mais je devais tout finir avec les tâches ménagères, surtout la lessive, faute de moyens pour acheter les couches.

Quel rôle vos études à l’ISTE ont-elles joué dans votre parcours spirituel ? En quoi ces études vous ont-elles été utiles pour votre ministère ?

Les études à l’ISTE m’ont offert une opportunité d’approfondir ma connaissance de la Bible, et aussi elles ont aiguisé mon aptitude à réfléchir, à observer les réalités au milieu de nous et dans mon ministère.

À part l’enseignement que je donne, je prêche à la radio évangélique d’Antananarivo et à l’Église. Je suis membre pionnier d’un mouvement qui est né récemment à Madagascar, qui réunit les dirigeants de l’Eglise Evangélique dans les provinces, mon rôle c’est de les encourager à faire des disciples et à évangéliser selon la saine doctrine ; de former les dirigeants qui n’ont pas pu venir se former à l’École Biblique.

Je profite de ce moment pour remercier encore tous les professeurs de l’ISTE pour l’aide précieuse qu’ils m’ont accordée, spécialement au responsable pédagogique et à la présidente, car les bienfaits et les bénéfices que je retire de l’ISTE sont immenses et incomparables, elles sont la source de ma force spirituelle ! Un grand merci pour tout ce que vous nous avez faits. Que le Seigneur vous bénisse et que la gloire revienne à Lui seul !

J’invite chaleureusement tous ceux qui se sentent appelés à une telle vocation, la porte de l’ISTE vous est ouverte.

Vonjitiana

Missionnaire avec la Wycliffe

Travaille à la traduction de la Bible

Étudiante à l’ISTE entre 2008 et 2012

Je m’appelle Vonjitiana Rasoambola. Je suis missionnaire, membre de Wycliffe Afrique, affectée en tant que consultante en Formation au sein de la Summer Institute of Linguistics (SIL) dans la partie Sud de l’Afrique. Je suis basée à Madagascar et je travaille sur quelques projets de traduction au sein d’une église réformée à Antananarivo. Nous traduisons la Bible dans quelques langues Malagasy dont le Sihanaka, le Tsimihety, le Betsileo.

Mon travail consiste à aider les traducteurs afin qu’ils puissent rendre une traduction naturelle, fidèle et exacte dans la langue d’arrivée. L’objectif ultime est d’obtenir une traduction fidèle à l’original mais qui parle au cœur même du lecteur sans qu’il ait besoin d’apprendre une autre langue pour communiquer avec Dieu. Travaillant derrière la scène, les traducteurs de la Bible font en sorte que les pasteurs, les enseignants, les évangélistes puissent avoir une Bible qui parle au cœur des gens et cela en vue de leur salut. Pour ce faire, je traite différents aspects de la Théologie et de la Linguistique : Introduction des livres bibliques, culture, exégèse, sémantique, morphologie…

Ainsi, mes études à l’ISTE ont été très importantes car elles m’ont préparé à ce ministère. Je vois à quel point ces années d’étude ont constitué la base même de mon ministère au sein de la Traduction de la Bible. Les différentes disciplines dispensées au sein de l’ISTE jouent maintenant un rôle primordial dans mon travail au quotidien. J’en suis reconnaissante au Seigneur pour cela.

J’ai été étudiante à l’ISTE de 2008 à 2012. J’ai passé mes plus belles années là-bas. La joie et les épreuves se sont alternées pendant ces 4 années mais je pense avoir reçu les outils nécessaires pour que je puisse entrer dans ce ministère que Dieu a préparé pour moi. J’ai toujours été passionnée par les langues. J’ai été servie à l’ISTE avec le Grec et l’Hébreu et maintenant au sein de la SIL, je suis en contact avec différentes langues et cultures, et je suis bénie de pouvoir servir Dieu dans ce contexte.

Mon parcours à l’ISTE m’a forgée dans ma relation avec Dieu et avec les autres. J’y ai pris goût à l’amour de la Parole et l’envie de partager cette Parole a été désormais ma raison de vivre. Merci à ceux ou celles qui m’ont transmis ce précieux bagage.