L’ISTE face au COVID-19

//L’ISTE face au COVID-19

L’ISTE face au COVID-19

Le 20 mars dernier, l’épidémie de COVID-19 a officiellement atteint Madagascar. La capitale a été placée en confinement et l’ISTE a été contraint de stopper toutes ses activités pendant cinq semaines (dont deux semaines où les étudiants auraient dû être en vacances). De plus, la venue de notre professeur visiteur Raymond Chamard, prévue en mai, a due être annulée. Heureusement, en comparaison à d’autres pays du monde, la propagation de l’épidémie s’avère jusqu’à ce jour relativement limitée à Madagascar, .

Prêts malgré tout

Les autorités ont mis en place un déconfinement progressif depuis le 22 avril et les cours ont repris à l’ISTE depuis le mardi 28 avril. Les transports en commun étant pour le moment interdits dans la capitale l’après-midi, les cours n’ont lieu que le matin. Conformément aux directives du gouvernement, des « mesures barrières » ont été mises en place : port de « cache-bouche » obligatoire, distance d’un mètre entre les étudiants dans les salles de classe, lavage des mains et prise de température à l’arrivée.

La nouvelle buanderie extérieure

Les nouvelles constructions nous facilitent grandement la tâche car nous avons désormais des salles de classe suffisamment grandes pour pouvoir respecter une telle distanciation. La construction d’une petite cuisine/buanderie extérieure vient juste d’être achevée et celle-ci compte quatre points d’eau pouvant être utilisés pour se laver les mains. De plus, ces points d’eau sont raccordés à la nouvelle citerne qui permet de faire face aux fréquentes coupures d’eau dans le quartier de l’ISTE.

Si les consignes gouvernementales restent les mêmes, nous pensons pouvoir achever l’année universitaire avec 3 semaines de retard sur le programme prévu, en rajoutant notamment des cours le lundi.

Timothée M.

 

 

 

By | 2020-05-27T11:05:30+00:00 May 20th, 2020|News|0 Comments